+

- le programme PRISM qui permet à la NSA d’avoir un accès direct aux serveurs de Microsoft, Yahoo, Google, Facebook, PalTalk, AOL, Skype, YouTube et Apple;

- le programme XKeyscore, qui permet à la NSA d'espionner les courriels, les échanges en ligne, ainsi que l'historique de navigation et de recherche; bref d’avoir accès à pratiquement tout ce que fait une personne sur Internet;

- l’ordonnance qui permet à la NSA d’avoir accès à des informations sur les appels téléphoniques placés par les abonnés de l’opérateur Verizon.